Le Président Rivlin est triste lorsqu’il pense à Goush Katif

Le Président Reuven Rivlin a rejoint les résidents de Nitzan dans le sud d’Israël ce soir pour l’allumage des 6eme bougies de Hanoukah. Parmi ces résidents, nombreux etaient ceux qui faisaient partie du Gouch Katif et donc qui avaient perdu leurs maisons lors du désengagement en 2005

«Je suis triste quand je me rappelle les villes de Goush Katif qui étaient pleins de vie, les synagogues pleines de fidèles, les jardins d’enfants, les installations sportives, les serres florissantes avec des produits agricoles et, le cimetière qui tennait ceux qui cherchaient à se reposer dans la paix « , a déclaré Rivlin.

Depuis cette époque, «Je crois que l’Etat a pris des mesures pour alléger les souffrances des victimes, et des lois ont été adoptées pour éliminer les blocages bureaucratiques qui se trouvaient dans le chemin de ceux qui ont besoin d’aide. Mais nous devons nous rappeler que les solutions dépendent pas seulement de l’état, mais de nous-mêmes « , a t-il ajouté.

Pourtant les ex habitants du Goush Katif se heurtent encore à des problèmes importants pour trouver un emploi et un logement, après plus de 8 ans depuis le désengagement.

Les statistiques de juillet dernier ont révélé que 50% des 9500 Juifs expulsés sont toujours sans abri. 16% de la communauté souffre également de chômage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *