Le président Rivlin dénonce le silence des députés arabes après l’attentat de Jérusalem

Il n’y a pas plus déçu que quelqu’un qui nourrissait des illusions. Dès l’attentat commis vendredi par trois frères arabes israéliens sur le Mont du Temple, le président israélien Reouven Rivlin avait émis son souhait de voir les responsables arabes israéliens – députés en tête – dénoncer sans réserves le meurtre des deux policiers druzes: […]

Lire la suite sur lphinfo.com