Le président polonais : « Des Juifs polonais ont été brûlés vivants dans une grange »

Le Président polonais, Bronislaw Komorowski a concédé sa défaite, dimanche, après avoir perdu face à son adversaire de droite Andrzej Duda du parti Droit et Justice par 53% contre 47%. Notamment, Duda a récemment critiqué Komorowski pour s’être excusé sur le rôle complice de la Pologne dans l’assassinat des Juifs pendant l’Holocauste, en disant que ces excuses était une « tentative de détruire la réputation de la Pologne. »

Les résultats officiels sont attendus pour lundi, bien que Komorowski a déjà félicité Duda pour sa victoire. Duda a dit, « nous pouvons changer la Pologne. »

Alors que les Juifs polonais ont généralement bénéficié de bonnes relations avec le gouvernement sortant, considéré comme largement favorable à Israël, la question juive a joué un rôle dans les élections présidentielles, mais il reste à voir comment les relations israélo-polonaises peuvent éventuellement être touchées.

Lors d’un débat de la semaine dernière entre Komorowski et Duda, l’ancien président a défendu ses excuses passées sur la complicité polonaise dans l’Holocauste. Il a noté en particulier le massacre de Jedwabne en 1941, où des agriculteurs polonais ont assassiné leurs voisins juifs, en les brûlant vivants à l’intérieur d’une grange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *