Le président israélien reçoit les représentants de la chrétienté en Israël (Par Bely)

Le Président de l’Etat Reuven Rivlin, a reçu lundi les représentants des dirigeants chrétiens en Israël, toutes tendances confondues à l’occasion de la nouvelle année civile. Ont participé à l’événement des chefs de différentes églises en Israël, des membres de la communauté, et des représentants du gouvernement israélien.

Le Président Rivlin a commencé par rappeler que cette année ajoutait une unité aux 50 ans de la déclaration Nostra Aetate. Cette déclaration de l’Eglise catholique contre l’antisémitisme qui ouvrit une porte au dialogue entre les communautés juives et catholiques. Reuven Rivlin a déclaré « être honoré d’avoir rencontré le pape au Vatican et s’est félicité de son message de compréhension et d’acceptation qui reflète à la fois les idées chrétiennes et juives : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Un vrai chrétien ne peut pas être un antisémite m’a dit François. »

Et Rivlin d’ajouter : « Permettez-moi de vous dire qu’un Juif honnête ne peut pas être anti- chrétien ou anti-musulman. Les Dix Commandements, saints pour les Juifs et les chrétiens, enseignent le respect de Dieu et le respect de l’homme. Ces valeurs ne sont pas contradictoires comme dans le même temps, les valeurs juives et démocratiques d’Israël. Je suis fier qu’Israël protège la liberté de culte et d’expression pour tout le monde, de toutes les croyances. Tous les participants ont remarqué qu’Israël est bien le seul pays de la région où les chrétiens peuvent vivre en toute liberté leur culte ».

Le président a conclu en souhaitant aux communautés chrétiennes une saison festive joyeuse dans Jérusalem, centre du monde. « Nous avons tous le devoir – en ce début de nouvelle année mais aussi chaque jour qui suivra, de se tenir ensemble et de montrer au monde que le conflit dans cette région n’est pas une guerre de religion mais une guerre contre la haine. Nous devons travailler à construire des ponts entre nos communautés, en Terre Sainte et dans le monde. Nous devons ouvrir la voie au dialogue, et montrer que les personnes ayant des croyances différentes peuvent vivre côte à côte, et même ensemble, dans les écoles et les universités, dans le lieu de travail, au Parlement, et même sur le terrain du sacré ».

« En réponse, représentant des chefs de l’Église, le patriarche grec orthodoxe de Jérusalem, Sa Béatitude Theophilos III a déclaré, » En cette saison festive, je souhaite exprimer notre reconnaissance pour la position ferme que vous avez continué à prendre en manifestant du respect pour toutes les religions et votre condamnation de toute violence de quelque côté qu’elle vienne. Nous comprenons l’importance dans la région d’une saine diversité des traditions ethniques et religieuses, avec une véritable coexistence, un respect mutuel et la sécurité pour tous. Nous nous joignons à vous dans ces affirmations et condamnations. Permettez-nous de réitérer notre engagement fondé sur les principes de valeurs morales qui découlent de notre patrimoine commun. Ceci est capital pour la formation de notre tissu social « .

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *