Le Président et le Maréchal : Reste un goût amer. Par Sarah Cattan

On pourrait zapper le truc Faire comme si Il se serait rien passé Mettre ça aux oubliettes Reste un goût amer.   Reste un goût amer. S’Il joue, à quoi donc joue-t-Il. Qu’elle est décidément devenue coutumière, sa manière d’allumer de petits feux, de ci, de là, de distiller dans les Matinales quelques éléments de langage, et de voir. Si jamais ça passait. A […] Lire la suite sur lphinfo.com