Le président brésilien Jaïr Bolsonaro : “Certains cherchent à nuire à mes relations avec mes amis juifs”

Le président brésilien Jair Bolsonaro a indiqué dimanche dans un communiqué adressé à l’ambassadeur d’Israël au Brésil qu’il n’a pas eu l’intention d’utiliser le mot “pardon” en évoquant la Shoah, après que son homologue israélien a vivement réagi samedi et rappelé que “nous ne pardonnerons jamais et n’oublierons jamais”.Lire la suite sur lemondejuif.info