Le président autrichien à Ramallah se dit « plutôt propalestinien » (sic)

« L’Autriche amie d’Israël ? » Cherchez l’erreur ! Il est des attitudes non équivoques qui ne permettent aucun doute. Ainsi dans le cas qui nous occupe, nous préoccupe et pose problèmes, l’attitude du Président de l’Etat autrichien en place …

Le président autrichien a décidé de ne pas faire dans la dentelle. Certes, tout le monde ne s’appelle pas Christian Kern, cet ex-Chancelier autrichien, nouvellement nommé PDG de la société « FSIGHT », une start-up située dans le nord d’Israël. Tout le monde n’est pas heureux, comme lui, de s’y rendre une semaine par mois (en Israël!)

A contrario, issu d’un pays au passé lourd d’horreurs nazies, ce Mr Van der Bellen, président de ce pays, [Même s’il n’a en réalité que bien peu de pouvoirs autres que symboliques] … de surfer allègrement sur la vague d’un tsunami populo-nationaliste qui envahit à nouveau quantité de pays européens…

Ce qui l’autorisa à déclarer avant-hier mardi à Ramallah, lors d’une conférence de presse à laquelle participait le célèbre homme d’état palestinien, Mahmoud Abbas, qu’il avait été décrété que l’Autriche ne transférerait pas son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, qu’il ne suivrait en aucun cas la démarche américaine.

Plutôt « Propalestinien »

Et d’ajouter que son pays se sentait lié à la politique plutôt « Propalestinienne » de l’UE. Et de confirmer son total désaccord avec la mesure prise par l’administration américaine, l’année passée, de réduire le financement de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

« Nous sommes favorables à la solution à deux États par le biais de négociations », a-t-il martelé encore et encore, qualifiant « d’étroites » les relations entre l’Autriche et la Palestine .

« Étroites ces relations austro-palestiniennes » ? Conclusion du discours du dirigeant autrichien soi-même comment pourrait-on en douter ?

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Le président autrichien à Ramallah se dit « plutôt propalestinien » (sic)

  • Avatar
    9 février 2019 à 18 h 46 min
    Permalink

    Il pourrait céder une partie de l’Autriche aux palestiniens , le pays de HITLER , c’est pas mal !!! Un Etat Palestinien , pas loin de MACRON et de ANGELA , ça pourrait leur faire plaisir non !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *