Le preneur d’otage en Australie est un réfugié iranien

Une source policière a déclaré mardi que le preneur d’otage était un réfugié iranien reconnu coupable d’agression sexuelle et connu pour l’envoi de lettres de haine aux familles des soldats australiens tués à l’étranger. L’homme est armé et détient encore un nombre inconnu d’otages dans un café à Sydney.

Man Haron Monis, un réfugié iranien et cheikh auto-revendiqué, est resté enfermé dans le café quelques 15 heures depuis le début du siège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *