Le Premier ministre dit ne pas avoir peur des menaces de ses « partenaires »

Netanyahou a déclaré à la presse : « Si je dois aller aux urnes, je n’ai aucune crainte à y aller. Entre la ministre de la Justice qui dit que les membres du Likoud devraient soit arrêter la violence et  le racisme, soit aller aux élections, et Herzog qui appelle également le Premier ministre à laisser les gens choisirent, Netanyahou ne parvient pas à trouver la motivation nécessaire pour poursuivre son travail avec la coalition.

Dans un discours combatif lundi après-midi, le Premier ministre Benjamin Netanyahou s’est déclaré ne pas avoir peur des menaces de ses ministres et appelle à des élections, en disant qu’il est prêt à tenir un scrutin national si cela s’avère nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *