Le Premier ministre d’Israël : « Nous ne paierons pas le prix de la capitulation à l’Iran »

Le Premier ministre a commencé la réunion du Cabinet en condamnant vivement les pourparlers à Vienne qui vont aboutir à un accord qui va alimenter par « des centaines de milliards » la machine de la terreur iranienne. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a fustigé la chaîne de concessions faites à l’Iran. « Le Leader suprême de l’Iran, Khamenei, a déclaré que l’Iran devrait encore se battre contre les États-Unis, même s’il y a un accord. Le président de l’Iran, Rouhani, qui est à la tête de la manifestation de haine dans les rues de Téhéran, où des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés, et dans laquelle beaucoup de gens ont chanté « mort à l’Amérique et mort à Israël », dirige ces négociations qui vont déboucher sur une capitulation de l’Occident.

Ce sont des concessions sur des questions qui ont été désignées comme des lignes rouges à Lausanne, » a déclaré Netanyahou… « Elles ouvrent la voie de l’Iran à de nombreuses bombes nucléaires et elles lui permettent d’accéder à des centaines de milliards de dollars pour son terrorisme et sa machine de conquête, mettant ainsi en danger la paix dans le monde. L’Iran ne cache pas son intention de poursuivre son agression meurtrière même contre ceux avec qui il est en train de négocier. S’il y a quelqu’un parmi les grandes puissances qui est prêt à capituler devant cette réalité que l’Iran dicte, il est nécessaire qu’il comprenne ses appels incessants pour la destruction d’Israël, et s’il ne les entend pas, il faut pourtant qu’il sache que nous ne payerons pas le prix de la capitulation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *