Le prédicateur égyptien qui maudissait Israël a été décapité…par les djihadistes

Il maudissait régulièrement dans ses prêches Israël et les Etats-Unis, qu’il accusait de vouloir diviser le Moyen-Orient. Le prédicateur soufi Suleiman Abou Harraz dont l’âge dépassait 100 ans avait annoncé à plusieurs reprises la chute d’Israël, coupable à ses yeux de « violer les droits des Musulmans à Jérusalem et en Palestine ».

Mais le vieux cheikh aura trouvé encore plus extrémiste que lui. Les djihadistes du groupe Wilayat Sinaï, de son nom original Ansar Bait al-Maqdis (les Partisans de Jérusalem), l’ont exécuté dans le Sinaï égyptien.  La chaîne Al-Arabiya a diffusé des images macabres, sur lesquelles on voit quelques hommes masqués, décapiter le prédicateur dans la péninsule du Sinaï.

Les djihadistes lui reprochaient d’exercer la sorcellerie. Malgré ses dénégations publiques, ils l’ont enlevé à son domicile situé aux alentours de la ville d’El-Arich, puis lui ont tranché la tête. La vidéo de l’exécution a été soigneusement enregistrée et diffusée sur les réseaux islamistes.

10 pensées sur “Le prédicateur égyptien qui maudissait Israël a été décapité…par les djihadistes

  • Avatar
    2 décembre 2016 à 9 h 16 min
    Permalink

    Je maudirai ce lui qui te maudits je Je bénirai celui qui te béni israel

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2016 à 9 h 24 min
    Permalink

    Tel est pris qui croyait prendre .. etc….

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2016 à 9 h 28 min
    Permalink

    A force de critiquer Israël et les etats unis il a perdu la tête

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2016 à 11 h 31 min
    Permalink

    En fait, « Ansar Bait al-Maqdis » ne veut ABSOLUMENT PAS dire « les Partisans de Jérusalem » mais « Les compagnons (de Mu’hammad) du temple saint » !

    Les mots « Bait al Maqdis » en arabe, qui est une langue sémite tout comme l’hébreu, sont proche du mot « Beit hamikdash ».

    Nos deux temples étaient à Jérusalem, mais leur « temple », rien n’indique qu’il soit de près ou de loin lié à Jérusalem… D’ailleurs, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem… Je pense que leur « saint temple », c’est très certainement La Mecque.

    Répondre
    • Avatar
      2 décembre 2016 à 13 h 10 min
      Permalink

      Pour une traduction plus exacte encore, « Ansar Bait al-maqdis » signifie ceci :

      « hansar » = compagnons du prétendu prophète Mu’hammad

      « Bait al-maqdis » = sanctuaire

      « Ansar Bait al-maqdis » veut donc dire « Les compagnons de Mu’hammad au sanctuaire »

      Le sanctuaire = La Mecque

      Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2016 à 17 h 43 min
    Permalink

    Un sale pédophile de moins en moins il est parti retrouver son maître à penser le suppôt de Satan le suppposé prophète Mahomad le sanguinaire et pédophile de surcroît.

    Répondre
  • Avatar
    24 avril 2017 à 18 h 59 min
    Permalink

    Et combien de rejetons de son genre laisse t-il ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *