Le Portugal veut repeupler ses zones désertées avec les migrants

Le Portugal doit «donner l’exemple», a expliqué depuis Bruxelles, vendredi, le Premier ministre socialiste Antonio Costa, refusant «une Europe qui ferme ses frontières pour bloquer l’accès aux réfugiés». L’arrivée de réfugiés «sera positive pour les régions touchées par la désertification rurale», a ajouté une source gouvernementale. «L’arrivée de réfugiés va bénéficier à des zones du pays devenues désertes. Un grand nombre de Portugais ont émigré et certaines régions ont besoin de reprendre vie», alors que le taux de natalité est le plus faible d’Europe, décrit Teresa Tito Morais sur le site 20Minutes.ch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *