Le Point : Le député Eric Ciotti dézingue les antisionistes

 

Après avoir été réélu député de Nice au terme d’une campagne difficile, Éric Ciotti est omniprésent à l’Assemblée nationale, dont il est questeur, dans l’équipe dirigeante des Républicains (LR). Evoquant avec son style direct habituel les questions du moment, il aborde sans concession, la question des derniers débordements antisémites et antisionistes en France

Extrait de l’interview parue dans l’hebdomadaire « Le Point ».  » Ce qui s’est passé est d’une extrême gravité et mérite une réplique implacable. La France possède, hélas, une longue tradition antisémite qui vient de l’extrême droite, le siècle passé en a offert les expressions les plus abominables. Mais aujourd’hui, l’antisémitisme trouve une nouvelle source trop longtemps masquée par le politiquement correct. Ce nouvel antisémitisme vient de la conjonction de l’extrême gauche et de l’islamisme, ce que l’on appelle l’islamo-gauchisme. Je partage le projet de résolution des députés En marche qui s’attaque à l’antisionisme, même si je pense que cela ne sert à rien. Les antisionistes qui prônent la disparition d’Israël sont des antisémites, ni plus ni moins.

Je ne me résous pas à ce que dans certaines écoles de la République, il ne soit plus possible d’enseigner la Shoah et que dans certains territoires on ne trouve quasiment plus aucun enfant juif dans une école publique. Je suis heureux que Jean-Michel Blanquer, ainsi qu’Emmanuel Macron lors de son discours devant le Crif, aient tous les deux reconnu l’existence de ce phénomène inquiétant qui gagne du terrain.

Le communautarisme islamiste avance ses pions partout

La République ne peut plus se voiler la face, je le dis au sens propre comme au sens figuré. Elle doit réaffirmer sans concession qu’aucune règle religieuse ne peut être supérieure à nos lois. Je suis choqué par l’absence de volontarisme du président de la République pour affirmer la primauté de notre modèle de laïcité : on attend depuis deux ans sa position sur le sujet ! On me dit qu’il s’est lui-même opposé à mon amendement soutenu par Jean-Michel Blanquer interdisant le port de signes religieux pour les accompagnants dans les sorties scolaires. On ne peut plus tolérer ces petites lâchetés.

Le communautarisme islamiste avance ses pions partout, et je salue le courage de certains musulmans qui, au mépris des menaces, dénoncent la montée de l’islamisme, comme notamment la journaliste Zineb El Rhazoui, dont le combat est exemplaire. Dans ma proposition de loi contre les actes racistes et antisémites, que j’ai déposée cette semaine, je souhaite mettre fin à l’anonymat sur les réseaux sociaux en imposant une carte d’identité pour ouvrir un compte et imposer aux plateformes comme Facebook et Twitter des sanctions financières jusqu’à 37,5 millions d’euros si elles ne retirent pas dans les 24 heures les contenus haineux et manifestement illicites.

Une pensée sur “Le Point : Le député Eric Ciotti dézingue les antisionistes

  • Avatar
    24 février 2019 à 13 h 09 min
    Permalink

    Je me pose souvent la question : pour qui voterais -je si les élections se présentaient aujourd’hui !!!! eh bien CIOTTI ne me déplairait pas du tout !!!
    ( bien que je ne sois pas juive ) .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *