Le Pentagone déclare que l’État islamique a perdu 25% de son territoire

Ce sont de bonnes nouvelles, mais nous avons déjà entendu cette chanson avant: le Pentagone veut jouer sur le succès du frappes aériennes d’Obama, et les médias veulent soutenir le président. Pendant ce temps, l’État islamique progresse en Syrie, même à Damas, et ne semble pas suffisamment préoccupés par ces pertes en Irak pour envoyer des renforts en provenance de Syrie. Il se peut que l’État islamique souffre un long et lent déclin en Irak.Mais il se peut aussi que les médias et le Pentagone soient si déterminés à étayer leur récit qu’ils prononcent l’État islamique morts un peu trop prématurément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *