Le PDG d’une grande firme allemande carbonise des employés antisionistes

Lors de la réunion hebdomadaire des employés du groupe Axel Springer en Allemagne, le PDG  Mathias Döpfner a abordé la question des plaintes exprimées par des employés à propos d’un drapeau israélien hissé devant le siège de l’entreprise à Berlin. Il n’y a pas été par quatre chemins !

Des employés du groupe Axel Springer se sont plaints de la présence d’un drapeau israélien hissé devant la plus grande maison d’édition numérique d’Europe. Ils pensaient faire pression sur la direction. Loin de se dégonfler, le PDG leur a conseillé de se chercher un nouvel emploi.

« Je pense, et je suis très franc avec vous. Une personne qui a un problème avec un drapeau israélien hissé  pendant une semaine ici, après des manifestations antisémites en Allemagne, devrait se chercher un nouvel emploi », a-t-il déclaré au cours d’une vidéoconférence qui réunissait des employés du monde entier (le groupe compte 16 000 employés).

Le groupe Axel Springer, basé à Berlin a été fondé en Allemagne de l’Ouest en 1946. C’est le plus grand éditeur numérique d’Europe. Il possède Bild, Die Welt, Business Insider, Politico Europe et de nombreuses autres firmes d’information. Il détient également le plus grand site de petites annonces d’Israël, Yad2.

Le PDG: Nous n’acceptons pas l’antisémitisme

« Nous soutenons le peuple juif. Quant au droit à l’existence de l’État d’Israël, il figure parmi les cinq valeurs essentielles d’Axel Springer sur son site Internet ».

 « Après ces semaines de terribles manifestations antisémites, nous avons demandé à notre siège social de hisser le drapeau d’Israël au côté du drapeau européen, du drapeau allemand et du drapeau de Berlin. Hissons pendant une semaine le drapeau israélien en signe de solidarité », a-t-il déclaré. « Aussi, nous n’acceptons pas ce genre de mouvements antisémites agressifs. »

« Certaines personnes ont déclaré qu’elles ne voulaient pas travailler pour une entreprise qui fait une telle chose, a déclaré Döpfner. « Donc, je pense que c’est aussi une bonne chose pour nous. Pourquoi ? Parce que ces personnes ne correspondent pas à l’entreprise et à ses valeurs », a-t-il déclaré. « C’est très simple. »

Döpfner a déclaré qu’il restait ouvert à la critique et que certains de ceux qui se plaignaient avaient de bons arguments, auxquels il a répondu. « Cependant, une opposition fondamentale à ce type de geste de solidarité dépasse le cadre des questions acceptables », a déclaré Döpfner. Les plaignants sont restés sans voix. Les plaintes ont immédiatement cessé. Le chef d’entreprise courageux a ensuite reçu des centaines de messages de soutien et de félicitation.

La bannière à l’étoile de David hissée devant le siège du groupe

Axel Springer a décidé de hisser le drapeau israélien devant son siège en mai. Une décision prise dans la foulée des manifestations pro-palestiniennes qui ont viré à l’antisémitisme à travers l’Allemagne. Notamment des marches vers des synagogues, des cris de haine et des slogans contre les Juifs, des attaques contre des institutions juives ainsi que des drapeaux israéliens brûlés.

« Quiconque utilise de telles  manifestations pour proclamer sa haine des Juifs abuse de son droit de manifester », avait alors déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.

« Quiconque propage la haine antisémite ressentira toute la force de la loi », a ajouté le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

15 pensées sur “Le PDG d’une grande firme allemande carbonise des employés antisionistes

  • Ping :Le PDG d’une grande firme allemande carbonise des employés antisionistes | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

  • Avatar
    27 juin 2021 à 16 h 42 min
    Permalink

    Bravos. Pas de mots pour féliciter ça grand homme . Fière des hommes comme vous .

    Répondre
    • Avatar
      27 juin 2021 à 20 h 53 min
      Permalink

      Excellente et admirable réaction d’un Homme courageux et droit dans ses convictions.
      Un exemple trop rare.
      Longue vie à cet Homme et à son entreprise.

      Répondre
      • Avatar
        29 juin 2021 à 22 h 34 min
        Permalink

        Bravo bravo et bravo et que certaines aient le même courage

        Répondre
    • Avatar
      29 juin 2021 à 12 h 37 min
      Permalink

      Bravo Mr , il en faut du cran et du courage pour venir à bout de la haine et de ces esprits malveillants qui ne pensent qu’à détruire et nous faire vivre dans l’obscurité , l’Allemagen tout entière doit se lever devant ces horreurs , elle a pourtant vu ou l’a entraîné son dictateur de l’époque … les Allemands oublient vite on dirait , c est pas à un chef d’entreprise de defendre cette cause mais a l’Allemagne toute entière … Serait elle une Allemagne qui dort sur un oreiller au duvets Hitlerien ???
      C est à se demander parfois !!!

      Répondre
    • Avatar
      3 juillet 2021 à 10 h 11 min
      Permalink

      Tout d’abord Merci de votre ouverture d’esprit !
      Ce chef d’entreprise sait que la meilleure façon de vivre est d’être juste , le comportement raciste ou bien antisémite n’a pas sa place dans un monde qui recherche désespérément sa voix . Israël a le droit de se défendre car ce petit pays recherche depuis la nuit des temps sa liberté. L’histoire a voulu la reconstitution de ce pays il y a plus de 73 ans . C’est sûrement pour le bien être du monde , Israël représente le cœur et sans le cœur il n’y a pas de vie. L’extrémisme n’a pas sa place dans l’entreprise, n’a pas sa place dans la vie tout simplement. Construire c’est mieux que détruire et ce petit pays est un exemple de liberté et de démocratie et tout autour il faudrait que les autres s’en inspire.

      Répondre
  • Avatar
    28 juin 2021 à 7 h 44 min
    Permalink

    Vous êtes un prince monsieur Springer bravo ❤️❤️❤️❤️❤️

    Répondre
    • Avatar
      29 juin 2021 à 9 h 26 min
      Permalink

      Attention Axel Springer c’est l’entreprise ! Le PDG qui a eu cette belle action émouvante et touchante est Mathias Döpfner

      Répondre
    • Avatar
      3 juillet 2021 à 22 h 05 min
      Permalink

      En France, si je dirigeais le CRIF, je n’inviterais plus notre Président de la République ainsi que son Ministre de l’intérieur… Mais là, c’est une autre histoire … Nous récitons, chaque Shabbat, la prière pour la République, grâce à Notre GRF, Haïm KORSIA, mais la République ne nous respecte plus. Honte et Lâcheté sont les maîtres mots aujourd’hui.
      Notre Laïcité est en grand danger.
      Comme l’a spécifié MILA : »Je suis prisonnière dans mon Pays ».
      Merci à l’Allemagne pour son engagement et son combat face à l’hydre de l’antisémitisme !!

      Répondre
  • Avatar
    28 juin 2021 à 12 h 16 min
    Permalink

    En France nous sommes à des années lumière de ce qui n’est pas « fondamentalement » un courage comme vous le prétendez mais une simple JUSTICE.
    L’Allemagne ce n’est plus seulement la SHOAH, c’est aussi le pays qui a d’autres casseroles que personne n’ose évoquer pour ne pas « abîmer » les relations israélo-allemandes.

    Personnellement, je retiens les attentats des JO de MUNICH.
    Le lendemain de la mort de ces athlètes israéliens, les jeux reprenaient…Ca en dit long tant sur le CIO que sur l’Allemagne, le pays où justement des juifs, israéliens n’auraient pas du mourir.

    D’autre part, et encore c’est de l’ordre du non-dit mais prend tout son sens.

    En 1980, soit quelques mois après l’avènement de Khomeiny et l’instauration de la république islamique d’Iran, le VEVAK anciennement LA SAVAK (c’étaient les mêmes mais ils travaillaient pour la gloire des ayatollahs quand ils faisaient de même pour le Shah peu avant).

    LE VEVAK dont l’organisateur de l’attentat de l’AMIA à Bueno Aires en Argentine et tout le réseau le plus puissant d’Europe, s’installaient en grandes pompes en plein BERLIN OUEST (pas encore de réunification).

    Les ministres allemands et les grands entrepreneurs allemands faisaient de la lèche au tout nouveau régime sachant pourtant que ces « diplomates » n’étaient autres que des barbouzes qui allaient établir la plus grande plateforme d’espionnage pour toute l’Europe et même au-delà.

    Pour avoir visionné ces photos de tous ces gros porcs allemands faisant de la lèche à ces ayatollahs et ces espions du Vevak, je ne fus guère surprise de savoir que le Hezbollah si bien implanté dans toute l’Europe ait pu faire tout ce qu’il voulait jusqu’à importer des armes et des missiles dans cette Union Européenne à quelques exceptions près, Hongrie, Tchéquie et Pologne.

    Donc, oui, tout cela est très beau puisqu’il s’agit d’une grosse entreprise de médias mais cela reste insuffisant.

    Pour finir sur une note positive, c’est sur DIE WELT que j’avais trouvé un article qui ne fut repris par aucun média français ou même anglo-saxon mais qui vaut son pesant d’or.

    En plein embargo contre l’Iran, des entrepreneurs allemands de matériels sensibles faisaient partir des pièces nécessaires (si on s’intéressait au produit fini) à des vecteurs de lancement.

    Un navire, rapportait Die Welt avait été intercepté à Hambourg par les services de sécurité allemands dans lequel des pièces interdites à la vente pour l’Iran étaient embarquées.

    Berlin, l’Allemagne avait tout misé sur les accords de Vienne jusqu’à estimer le montant des contrats qui s’élevait à plusieurs CENTAINES DE MILLIARDS D’EUROS si le JCPOA continuait gentiment.

    Sans Trump, l’Iran aurait déjà ses vecteurs de lancement. Il a déjà ses bombes ou au moins bombinettes qu’ils peuvent envoyer sur des territoires précis.

    L’entêtement de Netanyaou et de Yossi Cohen n’est pas une vue de l’esprit. C’est un véritable cri d’alarme JUSTIFIE !

    Répondre
  • Avatar
    28 juin 2021 à 13 h 06 min
    Permalink

    Kol Hakavod au PDG de AXEL SPRINGER, il faudrait des centaines de PERSONNES à l’image de ce PRINCE ce GRAND lMONSIEUR pour arrêter et condamner toute personne convaincue D’ANTISÉMITISME ou D’ANTISIONISME.
    A BON ENTENDEUR SALUT.

    Répondre
    • Avatar
      2 juillet 2021 à 22 h 42 min
      Permalink

      C’est une grosse honte pour le nouveau peuple Allemand qui admed et qui couve en son sein – ces minus de personnes – qui sont une tâche noire, puante et sale pour la majorité
      qui se cherche une place au soleil.
      Le gouvernement doit rapidement les chasser et les renvoyer dans leurs lieux d’origine.

      Répondre
  • Avatar
    15 juillet 2021 à 1 h 33 min
    Permalink

    Vous semblez oublier que l’extremisme de droiteou islamiste est beaucoupplus marginal en Allemagne qu’en France où l’antisémitisme fleurit à gauche et dans les milieux musukmans l’un comme l’autre incultes et brainwashed

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *