Le PDG d’Orange revient maladroitement sur ses propos

En contradiction avec ses premières déclarations sans équivoques, Stéphane Richard, le PDG d’Orange a assuré samedi « Orange est présent en Israël pour y rester », démentant une nouvelle fois tout désengagement du groupe de ce pays où il est notamment présent au travers de deux filiales, et après une vive polémique en Israël et dans le monde juif. Il « regrette sincèrement » la « controverse » née de ses propos de mercredi au sujet de la fin souhaitée « dès que cela est possible contractuellement » de l’accord de licence de marque qui lie Orange à la compagnie israélienne Partner, qui ont été perçus comme une volonté du groupe de quitter le pays. M. Richard assure que son groupe « ne soutient aucune forme de boycott, en Israël ou ailleurs dans le monde ». Sur le fond, M. Richard n’a pas convaincu, regrettant la controverse et non le sujet de celle-ci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *