Orange Word veut lui aussi boycotter Israël

Le PDG d’Orange a déclaré vouloir mettre fin à tout lien avec Israël dès « demain ».Le chef de la direction de téléphonie mobile française, le géant Orange, a exprimé sa volonté de mettre fin à la collaboration de son entreprise avec un opérateur israélien qui paie pour utiliser son nom. Il le ferait dès « demain » s’il le pouvait, mais ça serait prendre un « risque énorme » en termes de sanctions . Lors d’une conférence au Caire portant sur les plans de l’entreprise pour les années à venir en Egypte, Stéphane Richard a déclaré que l’intention de son entreprise est de retirer la marque Orange d’Israël dès que possible, mais que cela prendrait du temps. A l’origine de ce nouveau désir de boycott, des organisations des « droits de l’homme » qui poussent le gouvernement détenant une forte participation dans le groupe Orange, et l’entreprise elle-même, à mettre fin à la relation avec Partner Communications Ltd. en raison « de son activité dans les colonies au-delà de la Ligne verte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *