Le parti orthodoxe Shass dans la tourmente

Suite au départ d’Elie Yichaï, qui vient de fonder son parti Yah’ad, le Shass traverse une période de crise. De récents sondages attribuent au parti la moitié de ses mandats actuels, avec seulement 4 députés dans la prochaine Knesset. Dans ces conditions, des cadres du parti expriment leur crainte de voir le Shass « disparaître de la carte politique israélienne ». L’une des filles du fondateur du parti, le Rav Ovadia Yossef zal, aurait récemment eu des mots durs à l’égard de l’actuel dirigeant du parti Arieh Deri, accusé de mener le parti à sa perte en coulisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *