Le Parlement iranien n’a pas son mot à dire sur l’accord concernant le nucléaire

Le Parlement iranien n’a pas à se prononcer sur l’accord trouvé le mois dernier entre Téhéran et les grandes puissances au sujet du programme nucléaire de la République islamique, selon le négociateur en chef iranien, cité samedi par l’agence de presse Irna. Les déclarations d’Ali Akbar Salehi, chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, sonnent comme un nouvel épisode dans la longue bataille qui oppose, à Téhéran, les partisans et les adversaires d’un arrangement sur la question. « Il n’est absolument pas exact de dire que le gouvernement doit présenter au Parlement un accord qu’il souhaite signer avec un pays étranger », a déclaré Ali Akbar Salehi selon l’agence Irna. « Je ne vois pas en vertu de quoi il devrait passer devant le Parlement », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *