Le Pape alerte du risque de glissement du « populisme » vers le « nazisme »

Le chef de l’Église catholique met les Européens en garde contre le populisme, leur enjoignant de ne pas reproduire les erreurs des années 1930 en se tournant vers de prétendus «sauveurs», dans une allusion à peine voilée au nouveau président américain D. Trump.

«Les crises provoquent des craintes, des alertes. Pour moi, l’exemple le plus typique du populisme européen, c’est l’Allemagne en 1933. Un peuple submergé dans une crise qui a cherché son identité jusqu’à ce que ce dirigeant charismatique (Hitler) se présente et promette de lui rendre son identité, mais qui lui a rendu une identité pervertie et nous savons tous ce qui s’est passé», résume-t-il.

«Hitler n’a pas volé le pouvoir, son peuple a voté pour lui puis il a détruit son peuple. C’est le risque», a encore ajouté le pape cité dans le Huffington Post.

Une pensée sur “Le Pape alerte du risque de glissement du « populisme » vers le « nazisme »

  • Avatar
    23 janvier 2017 à 1 h 08 min
    Permalink

    Il se prend pour un faiseur de rois ce vieux con comme au moyen-âge où presque personne ne pouvait lever le petit doigt sans l’aval de la diabolique papauté sous peine de finir ses jours sur le bûcher après avoir subi les foudres de l’inquisition,tortures ,ect,ect des cathos où même le sadique Hitler ferait figure de modéré face à eux..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *