Le nouvel ambassadeur américain « à Jérusalem » est plus à droite que Netanyahou

Il va y avoir du mouvement dans les affaires diplomatiques prévient-on au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem. Avec la nomination comme ambassadeur en Israël de l’avocat David Friedman, c’est une nouvelle page qui semble s’ouvrir si l’on en croit la première déclaration du principal intéressé.

«Je compte travailler sans relâche afin de renforcer les liens immuables qui unissent nos deux pays et faire avancer la paix dans la région, et j’ai hâte de le faire depuis l’ambassade américaine dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem», a écrit David Friedman, une fois nommé par Donald Trump.

Friedman n’est pas un nouveau venu dans la région, il s’est régulièrement rendu en Israël et est même devenu le président des amis de Bet El, une localité juive située au nord de Jérusalem entre Judée et Samarie.

Ses positions sont connues et ont été répétées pendant la campagne électorale américaine y compris dans plusieurs journaux israéliens qui ont interviewé le futur diplomate. Il s’oppose à une solution dictée de l’extérieur (y compris des Etats-Unis) pour un règlement du conflit avec l’Autorité palestinienne. Pour lui, un Etat binational ne sera pas une tragédie car le nombre des Palestiniens vivant dans les territoires a été selon lui exagéré et ne nuira pas à la majorité juive en Israël. Friedman ne considère pas les localités juives en Judée Samarie comme illégales et s’oppose au gel de la construction.

Le quotidien Haaretz dans un article qui lui est consacré le compare davantage à Naftali Benett du parti National religieux (Habayit Hayehoudi) qu’à Binyamin Netanyahou, estimant que les positions du futur ambassadeur américain en Israël (à Jérusalem ?), sont nettement plus à droite que celles du Premier ministre israélien.

8 pensées sur “Le nouvel ambassadeur américain « à Jérusalem » est plus à droite que Netanyahou

  • 16 décembre 2016 à 13 h 20 min
    Permalink

    On fait LA paix avec qui???Les terroristes du hamas qui nous tuent ou Les capitaines de LA moutaka ruses et menteurs qui glorifient Les terroristes et ne ratent pas une occasion pour liguer toutes Les nations contre nous devant l ONU et pleurnicher a des pays qui Les ecoutent comme LA Suede et LA France qui veulent nous dissocier de Jerusalem et Le reste de tout ISRAEL malgre Les preuves bibliques et archeologiques.En revenant a notre Capitale eternelle Jerusalem que nous reste t il Le Mont du Temple est colonises par Les predicateurs de LA Haine du Juif et on dit rien par respect;Alors Le KOTEl et ILS ne l auront pas,moi personnellement je me batterai pour sauvegarder CE Lieu Saint en attendant que HACHEM nous envois Rapidement HAMACHIAH. On doit etre solidaires avec ces hommes fort tel que David Friedman,Naftali Bennet etc…qui defendent Le Peuple Juif et Jerusalem. Reveillez I’ll est tant qu on s unit quelque soient nos orientations religieuses et divergences politiques.Soyons unit pour un ISRAEL Fort avec Jerusalem sa Capitle Eternelle Jerusalem. Schabbat Schalom.

    Répondre
  • 16 décembre 2016 à 12 h 59 min
    Permalink

    Cet ambassadeur n’est pas assez à droite ,j’espère qu’il rejettera toute solution à 2 états .

    Ce qui ne semble pas être le cas dans ses premières déclarations.

    Il ne peut y avoir de paix avec ceux qui rêvent de terminer l’oeuvre des nazis.

    Le parti dénommé sioniste à la knesset est un rassemblement d’islamo gauchistes manipulateurs qui ont détourné le sens du terme sionisme pour tromper les électeurs israéliens.

    Comme Arafat pour l’appellation peuple palestinien qui n’existe pas, mais qui trompe la communauté internationale.

    Répondre
  • 16 décembre 2016 à 9 h 33 min
    Permalink

    Il ne faudrait pas trop exagérer!!!!
    Je suis SIONISTE et je dis qu il est temps de se pencher sur la paix….pour nos enfants

    Répondre
    • 18 décembre 2016 à 21 h 16 min
      Permalink

      Pouvez vous traduire s Il vous plait?

      Répondre
  • 16 décembre 2016 à 8 h 44 min
    Permalink

    Le premier ambassadeur américain à Jérusalem ?

    Répondre
  • 16 décembre 2016 à 8 h 23 min
    Permalink

    Incroyable que Trump l’ait nommé…Ça démarre en trombe !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.