Le nouveau F-35 d’Israël Adir prend son envol

Les nouveaux avions de combat, AS-1, annoncent une nouvelle ère pour l’aviation israélienne. Le premier F-35 Lightning II d’Israël « Adir » (hébreu pour « Great One ») du constructeur américain Lockheed-Martin a passé tous les tests, et sera livré en décembre.

Une version plus légère du F-22, le F-35 Lightning II Adir, dispose d’une technologie haut de gamme permettant une totale furtivité, des capteurs très sensibles de toute nature, et des systèmes informatiques qui offrent une utilisation optimale du carburant et son maintien stable en l’air.

Israël a été le premier pays à acheter le jet de combat dans le processus de vente militaire à l’étranger des États-Unis. Une lettre d’entente a été signée en octobre 2010. Le 22 juin 2016, l’Armée de l’Air israélienne a accueilli le premier F-35A Adir lors d’une cérémonie à l’usine de Fort Worth, au Texas. Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman a assisté à la cérémonie avec 400 hommes, ainsi que l’ambassadeur américain en Israël Daniel Shapiro, et plusieurs autres personnalités militaires et politiques.

« Nous sommes honorés de collaborer avec Israël et d’aider à renforcer le partenariat profond et durable entre nos deux nations, » a déclaré Marillyn Hewson, le président de Lockheed Martin. « Le F-35 va aider Israël à rester un phare de la force et de la stabilité dans la région et soutenir une patrie sûre et sécurisée pour les générations à venir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *