Le nouveau best seller de Yuval Noah Harari va en agacer plus d’un

 

D’où vient l’homme, qui est-il, où va-t-il ? Oui, non, la liberté est-elle réellement une invention des hommes qui n’existe que dans leur imagination ?

Voilà le genre de questions existentielles plus que jamais de saison auxquelles répond Yuval Noah Harari dans son nouvel essai, « Homo Deus », paru en France ces jours-ci.

Aura-t-il autant de succès que le premier, « Homo Sapiens » publié il y a deux ans qui avait été alors encensé par des « pointures » du style des Bill Gates, Mark Zuckerberg et même Obama ? Traduit en 42 langues, ce premier livre avait connu et connait encore un véritable succès planétaire avec ses 250.000 exemplaires écoulés à sa sortie et ses 2000 ventes/semaine actuelles !

Leur auteur, Yuval Noah Harari est né en Israël en 1976. Universitaire spécialisé dans l’histoire militaire du Moyen Âge, diplômé d’Oxford, il exerce à l’université hébraïque de Jérusalem mais diffuse également ses cours sur internet avant de les réunir et les publier à l’échelle planétaire sous forme de bouquins…

Yuval Noah Harari exerce une réelle fascination tant sur ses élèves que ses lecteurs. Tous de tomber sous le charme de ce professeur charismatique capable de pousser chacun à remettre en question ses idées, les aider à les approfondir et les mener vers une vision autre, leur faire découvrir la réelle fragilité de toutes croyances…

Harari vit dans une communauté agricole coopérative près de Jérusalem. Végétalien, (une centaine de pages d’Homo Deus est consacrée aux souffrances que l’homme fait subir aux animaux), Harari est un adepte de la méditation bouddhiste. (Ce second livre est d’ailleurs dédié à son maître S.N Goenka).

Le premier qui prétendait faire une synthèse de l’histoire de l’humanité depuis ses origines avait déjà réussi à séduire un large public curieux d’introspection. Que dire de celui-ci qui invite autrui à deviner quel pourrait-être l’avenir d’une humanité positivement manipulée génétiquement …

Quel est le but réel de la manœuvre ?

Succès faramineux « d’Homo Sapiens » et pourtant… La plupart des lecteurs interrogés déclarent avoir été séduits par l’ampleur des connaissances déployées sans modération qu’ils y ont trouvés mais regrettent  ne pas savoir réellement ce qu’ils doivent  en conclure ni quel est le but réel de la manœuvre.

Et tous de chercher la signification de ces histoires sensées traverser des milliers de siècles, tous ces sujets multiples et variés, autant d’idées incroyables que de supputations qui le sont tout autant ! Ce que confirme l’auteur lui-même qui écrit en dernière page cette réflexion bizarre pour une conclusion : « Élargir nos horizons peut se retourner contre nous en semant la confusion et en nous rendant plus passifs qu’avant»…

Et pourtant ne dit-on pas que « Harari parachèverait avec « Homo Deus » son grand ouvrage qui peut se lire comme une nouvelle Bible, une version évolutionniste et anti spéciste de l’histoire de l’homo sapiens, depuis sa genèse jusqu’à l’Apocalypse dont l’auteur prophétise qu’elle pourrait être imminente.

Une bible qui affirme que la « religion » humaniste est une construction culturelle imaginaire au même titre que les monothéismes »…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *