Le narratif palestinien ne change pas, les mensonges passent d’une génération à l’autre

« L’intifada a commencé », crie un jeune de 17 ans. « Nous ne resterons pas silencieux sur ce qui se passe à Jérusalem et à l’intérieur d’Al-Aqsa. Nous allons continuer à lutter et à soutenir le terrorisme contre Israël, qui est la seule solution que nous ayons pour nous sauver. »

Développant la manipulation dont il sont inconsciemment l’objet, les jeunes arabes expriment également leur « colère » envers le monde arabe et les Palestiniens : « Malheureusement, nous ne sommes pas soutenus, ni par le gouvernement palestinien, et ni par le monde arabe. Nous sommes déçus.  »

Des affirmations semblables ont été faites par la famille d’Abed a-Rahman a-Shaludi, le terroriste qui a perpétré l’attaque avec son véhicule  en octobre et dont la maison a été détruite pendant la nuit à Silwan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *