Le Monde : Apologie du meurtre, où sont les modérateurs ?

Il s’agit d’un de ces actes de terrorisme aveugle hélas trop fréquents qui visent des civils israéliens.  Une   femme épanouie, mère de six enfants et toujours débordante d’énergie à 52 ans part faire du jogging comme chaque jour dans la forêt voisine. Elle n’en revient pas ; après des heures de recherche elle est retrouvée morte, sauvagement assassinée à coups de pierre.Lire la suite sur jforum.fr