Le Monde accuse Israël d’espionnage contre les services français

Lu dans l’édition du journal le Monde de lundi: « en 2011-2012, le Mossad a essayé de faire acheter au renseignement intérieur et à la direction de la police des moyens techniques piégés. »

« Les affaires d’espionnage entre les Etats ne se règlent quasi jamais au grand jour. L’évocation dans une procédure judiciaire visant Bernard Squarcini, ex-patron de la sécurité intérieure, d’une tentative d’espionnage de la Direction générale de la police nationale (DGPN) et de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) par le Mossad, les services secrets israéliens, est une première.

Soupçonné de plusieurs faits, dont certains relevant du trafic d’influence, l’ancien chef de la DCRI, de 2008 à 2012, a en effet révélé, fin septembre, l’existence d’une opération du Mossad contre des intérêts français, après avoir été sommé de s’expliquer sur le placement sur écoute d’un policier en 2011. Suspecté d’avoir pu détourner les moyens de la DCRI pour régler des comptes personnels, M. Squarcini s’est défendu en dévoilant l’enquête de contre-espionnage ciblant les services secrets israéliens dans laquelle ce fonctionnaire a été écouté.

« Je confirme, a-t-il indiqué, lors de sa garde à vue, que le dossier principal visait des policiers compromis avec les services secrets israéliens (…), il s’agissait globalement d’un groupe d’anciens de la SORS [section opérationnelle de recherches spécialisées de l’ex-Direction centrale des renseignements généraux] ; la plupart avaient été intégrés au sein de la nouvelle DCRI. »

M. Squarcini a longtemps été à la tête de cette SORS et fut numéro deux des renseignements généraux. La DCRI, devenue, en 2014, la Direction générale de la sécurité intérieure.

3 pensées sur “Le Monde accuse Israël d’espionnage contre les services français

  • Avatar
    16 novembre 2016 à 0 h 24 min
    Permalink

    Lorsqu’ils n’ont pas de nouvelles ils en inventent ces vendus du Monde.

    Répondre
  • Avatar
    16 novembre 2016 à 11 h 37 min
    Permalink

    De toute manière tous les pays ont leur propre réseau d’espionnage, et la France n’en est pas exempte. Donc si le Monde veut accuser quelqu’un, eh bien qu’il accuse TOUT LE MONDE, comme cela il fera vraiment preuve d’objectivité !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *