Le modèle libanais a conduit à la « faillite des Chrétiens » selon un dignitaire maronite

À la veille de la visite du président François Hollande au Liban, aujourd’hui, le président de la Ligue maronite, Antoine Klimos, a adressé au chef de l’État français une lettre ouverte dans laquelle il souligne notamment que « le modèle libanais est le seul valable pour mettre fin aux luttes sanglantes qui déchirent le Moyen Orient », relevant à cet égard que « la protection du modèle libanais requiert le respect des équilibres délicats sur lesquels il repose, des équilibres démographiques dans un espace géographique restreint ». Affirmant que « ces équilibres ont été menacés par la non-application de la lettre et de l’esprit de l’accord de Taëf », M. Klimos souligne que « l’accord de Taëf a provoqué la faillite des chrétiens du fait de la tutelle syrienne, leurs partenaires dans la nation se partageant avec appétit leurs dépouilles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *