Le Maroc maintient son engagement dans la guerre contre les chiites

Contrairement au Pakistan qui s’est désengagé, le Maroc rejoindra l’action de la coalition, dirigée par l’Arabie saoudite, menée au Yémen pour contenir les chiites Houthis et leurs alliés iraniens en fournissant un soutien politique, de l’intelligence, de la logistique et un soutien militaire, a affirmé le ministère des Affaires étrangères.

Les rebelles Houthis, qui sont alliés à l’Iran, ont pris la plus grande partie du Yémen dans le but de renverser le président Abd-Rabbu Mansour Hadi. Le ministère des Affaires étrangères du Maroc a déclaré son soutien qui vise à « défendre la légitimité des Forces armées royales stationnées dans les Emirats Arabes Unis disponibles pour la coalition. » Le Maroc a mis à disposition de la coalition des avions de combat F-16 stationnés dans les Emirats Arabes Unis depuis qu’il a commencé à prendre part à des frappes aériennes sur les terroristes en Irak et en Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *