Le maire de la ville d’Alost défend un « antisémitisme folklorique »

Le Carnaval d’Alost, en Belgique, a rassemblé plus de 80 000 visiteurs dimanche dernier selon le maire (le bourgmestre N-VA Christoph D’Haese). Parmi les chars qui ont défilé dans les rues de la commune flamande, se trouvait un char  du nom de «Année du Shabbat» sur lequel deux marionnettes géantes représentants des juifs orthodoxes trônent, avec, à leurs pieds, de l’or et des sacs d’argent, et sur l’épaule, un rat…. Lire la suite sur tel-avivre.com