Le Likoud : « Tous ceux qui s’opposent à la loi d’élargissement du gouvernement sont des hypocrites »

Le Likoud se félicite de l’adoption de la motion en première lecture de la proposition de loi visant à élargir le cabinet, et fustige ceux qui s’y sont opposés, les traitant « d’hypocrites ». Zeev Elkin, qui était responsable pour le Likoud des négociations avec les autres partis de la coalition, s’en est pris plus particulièrement à Yair Lapid et Itzhak Herzog.

« L’opposition à l’expansion du gouvernement est hypocrite. Tout d’abord, le nouveau gouvernement sera plus petit que le gouvernement sortant, dans lequel il y avait 22 ministres. Deuxièmement, l’expansion du gouvernement permettra d’économiser l’argent public en augmentant la stabilité du gouvernement « , a déclaré le Likoud dans un communiqué.

Le parti de droite a en outre ajouté que le budget supplémentaire requis pour un cabinet plus élargi « est négligeable par rapport aux milliards qui sont dépensés lorsqu’un gouvernement provoque des élections tous les deux ans à cause de son instabilité. »

likoud

Le Likoud a été particulièrement critique envers Avigdor Lieberman, président dIsraël Beitenou, qui plus tôt a accusé le Premier ministre Binyamin Netanyahou de duplicité, affirmant que la principale source de friction entre les deux partis était le manque d’attention accordée aux immigrants dans les accords de coalition du Likoud.

« Il n’y a pas de limite au cynisme d’Avigdor Liberman. Il attaque les accords de coalition concernant les immigrés, alors que le Likoud lui a offert un supplément de 500 millions de shekels pour résoudre les questions liées aux pensions des immigrants. »

« Mais Liberman a choisi de rejoindre l’opposition contrairement à la promesse faite à ses électeurs. Le gouvernement du Likoud sous Netanyahou agira au profit des immigrés, avec ou sans lui, » a déclaré un membre imminent du Likoud. La motion visant à élargir le Cabinet a été adoptée à la Knesset lundi soir, mais pas avant un débat houleux et la critique continue de Netanyahou par l’opposition.

liebermanAvigdor Lieberman

Le leader de l’opposition Itzhak Herzog a suggéré que de nouvelles élections seraient mieux pour Israël que le Likoud, avant de menacer de paralyser le nouveau gouvernement. Zeev Elkin lui a répondu : »Quand vous faisiez partie de la coalition en 2009,  et que vous siégez au gouvernement, avec un portefeuille actif de ministre, le cabinet comptait alors 22 sièges, cela ne vous dérangez pas, puisqu’on ne vous a pas entendu. »

Puis Yair Lapid, qui  avait déposé il y a deux jours une requête auprès de la Cour suprême et qui a été rejetée, a fait les frais de la colère d’Elkin : »Vous étiez ministre des Fiances dans un gouvernement plus large, mais on ne vous a pas entendu, pas une fois vous vous êtes opposé à ses projets de loi ou à ses ordonnances, et maintenant que vous êtes en dehors, on entend plus que vous. »

Zeev elkinZeev Elkin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *