Le Likoud perd deux ou trois sièges, mais est loin de la catastrophe annoncée

Les chances du Likoud ne semblent pas avoir été affectées négativement par la publication du rapport du contrôleur de l’État sur les dépenses de la résidence du Premier ministre, révèle une nouvelle enquête de Channel 10. Les Travaillistes et le Likoud restent au coude à coude dans le sondage publié mercredi soir par le professeur Camille Fuchs. Le « camp sioniste » a reçu 23 sièges et le Likoud est juste derrière eux avec 22 mandats.

Le Foyer juif s’est vu attribuer 13 sièges. Bien plus que les autres sondages récents qui ont placé le parti à 11 sièges, mais il est encore loin des 15 à 17 mandats dont il bénéficiait quand Naftali Bennett a tenté de placer dans sa liste, l’ancienne star du football Eli Ohana.

Yesh Atid et la Liste arabe unie suivent de près, avec 12 mandats. Le parti Koulanou de Moshe Kahlon est stable à dix sièges. Les orthodoxes des partis Shass et de Judaïsme de la Torah sont à égalité à sept sièges, et Yahad-Ha’am Itanu d’Elie Yishai passe à peine le seuil des quatre mandats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.