Le Liban malmène ses Palestiniens dans l’indifférence générale

Le 14 juillet 2019, le ministère libanais du Travail a annoncé que, dans le cadre de sa lutte contre l’emploi illégal au Liban et de l’application de restrictions à l’emploi des étrangers au Liban, la surveillance des travailleurs palestiniens sur leurs lieux de travail débuterait. En outre, il aurait commencé à publier des mandats d’arrêt et des amendes imposées à leurs employeurs.

Cette décision a provoqué un tollé parmi les Palestiniens vivant dans les camps de réfugiés au Liban. Des manifestations ont eu lieu dans les camps de réfugiés et des appels ont été entendus pour boycotter des produits fabriqués au Liban. Un certain nombre de Palestiniens ont appelé à l’organisation de manifestations à la frontière entre le Liban et Israël (al-Akhbar, 17 juillet 2019).

L’Autorité palestinienne et de hautes personnalités du Hamas et d’autres organisations ont protesté contre les mesures prises par le gouvernement libanais, affirmant que les Palestiniens au Liban n’étaient pas des immigrants clandestins, mais des réfugiés dotés d’un statut politique et juridique soutenu par des résolutions de l’ONU.

Les émissaires de l’Autorité palestinienne…et du Hamas

Lors d’une réunion du Comité exécutif de l’OLP, Mahmoud Abbas a déclaré que l’AP souhaitait résoudre le problème de manière diplomatique et éviter une aggravation de la situation. L’Autorité Palestinienne a décidé d’envoyer Azzam al-Ahmed, membre du Comité central du Fatah et superviseur de l’arène palestinienne au Liban, surveiller la situation aux côtés de responsables au Liban (Wafa, 17 juillet 2019).

Ismaïl Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, a envoyé des lettres au Président libanais, au Premier ministre et au président du Parlement pour protester contre cette mesure qui, selon lui, nuirait aux relations entre les Palestiniens et le Liban. Sur les instructions d’Ismaël Haniyeh, Izzat al-Rishq, membre du bureau politique du Hamas, s’est rendu à Beyrouth à la tête d’une délégation du Hamas pour surveiller l’évolution de la situation (Site Internet du Hamas, 19 juillet 2019).

SOURCE : Centre Meir Amit d’Information sur les Renseignements

Une pensée sur “Le Liban malmène ses Palestiniens dans l’indifférence générale

  • Avatar
    4 août 2019 à 11 h 00 min
    Permalink

    Mais que fait Micron, lui si prompt à condamner Israël dès qu’il s’agit de ses amis palos. Que fait également l’UE et sa cheffe antisémite et surtout que fait l’ONU.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *