Le Liban gèle toute activité avec un prestataire indien coupable d’avoir « des liens indirects avec Israël »

Le Liban, qui vit une situation catastrophique sur le volet social, religieux, politique et sanitaire, n’en perd pas pour autant ses priorités: boycotter Israël. Une firme indienne vient d’en faire les frais, car elle aurait « des liens » avec Israël.

C’est le ministre de l’Industrie en personne, Hussein Hajj Hassan, qui s’est chargé de l’affaire. Il a déclaré hier dans un communiqué avoir demandé à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) de geler immédiatement toutes les activités au Liban de l’entreprise indienne Mahindra Consulting Engineers (MCE).

MCE avait remporté un appel d’offres lancé par l’Onudi pour la mise en œuvre des études préliminaires à la création de trois nouvelles zones industrielles à Baalbeck, Terbol (Békaa) et Joun (Chouf).

Cette décision intervient en réaction à un article publié hier par le quotidien al-Akhbar faisant état d’une coopération indirecte entre l’armée israélienne et le groupe Mahindra, maison mère de MCE. « M. Hajj Hassan a demandé des explications officielles à l’Onudi, ainsi qu’une vérification des informations parues dans la presse », a précisé le communiqué.

Au Liban, toute activité directe avec une société israélienne ou ayant une filiale israélienne est interdite par la loi sur le boycott d’Israël de 1955…

6 pensées sur “Le Liban gèle toute activité avec un prestataire indien coupable d’avoir « des liens indirects avec Israël »

  • Avatar
    21 avril 2016 à 17 h 52 min
    Permalink

    Le pays le plus malade de la région …..trente ans de guerre civile
    Et ils nous font la morale
    Ils sont trop débiles ces libanais

    Répondre
  • Avatar
    21 avril 2016 à 18 h 07 min
    Permalink

    Halte au Israel-bashing

    Répondre
  • Avatar
    21 avril 2016 à 19 h 22 min
    Permalink

    Les français aime ceux qui les tue hihihi ces pas fini le bataclan 2arrive

    Répondre
  • Avatar
    22 avril 2016 à 6 h 13 min
    Permalink

    Et Hollande vient de leur donner 100 millions d’euros lors de sa visite il y a quelques jours apres avoir vote contre Israel a l’Unesco (une motion disant grosso modo qu’Israel et les Juifs n’ont aucun lien historique avec le Mont du Temple et le Mur occidental dit (selon la traduction erronee et francaise) Mur des lamentations.

    Mais d’ici quelque temps il viendra nous raconter qu’il aime les Juifs et qu’Israel a droit a la securite.

    Répondre
  • Avatar
    22 avril 2016 à 11 h 33 min
    Permalink

    La phrase au debut peut s appliquer a Israel un pays le plus Cher au monde n est pas que ses habitants sont riches.L economie pour la majorite d habitants d Israel est le meme que son voisin considerant c EST 20 fois moins chere a 20 km separan les pays.

    Répondre
  • Avatar
    24 avril 2016 à 20 h 31 min
    Permalink

    Je souris de voir l’affiche placardée sur les murs libanais, qui fait la publicité :

    * du drapeau d’Israël !

    * du nom ISRAEL ( finie  » l’entité sioniste »)!

    * et le gamin qui voit ça … intégre « Israel » dans sa tête sans comprendre ce que Boycott veut dire.

    Haha , ça avance, ça avance pour nous.

    On a tous compris qu’il ne faudra jamais (JAMAIS) douter de notre réussite future, de JÉRUSALEM comme capitale reconnue de tous… d’un pays de 12 millions d’habitants dans 10 ans… de la plus grande puissance au M. O. … d’une reconnaissance mondiale dans un nombre de domaines d’expertise , domaines qui iront croissant en influence et retombées financières.

    … et d’un bras puissant… … … Cela ne nous suffira plus cette fois !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *