Le Liban est prêt à déterminer la frontière maritime avec Israël sous la supervision de l’ONU.

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Le président du parlement libanais, Nabih Berri, vient d’annoncer cette semaine que son pays est prêt à établir une frontière maritime et une zone économique spéciale avec Israël sous le contrôle de l’ONU (FINUL) et que celles-ci pouvaient s’intégrer aux règles dites de la « Ligne bleue » fixée entre le Liban et Israël en juin 2000 après le retrait de l’armée israélienne du sud du pays. Celle-ci est depuis devenue la frontière non officielle et est surveillée par les soldats de la paix de la FINUL. La frontière comprend une zone contestée appelée mont Dov en Israël et ferme de Shebaa au Liban.Lire la suite sur israelvalley.com