Le Liban est furieux: les Russes limitent unilatéralement l’espace aérien libanais

La Russie a demandé vendredi aux autorités aéroportuaires libanaises que les avions au départ de Beyrouth évitent de survoler sa zone de manœuvres militaires en Méditerranée durant trois jours. « La Russie a demandé aux autorités que les avions au départ de l’aéroport de Beyrouth vers l’ouest évitent de survoler une zone délimitée dans les eaux territoriales en Méditerranée où doivent avoir lieu des manœuvres samedi, dimanche et lundi », a ainsi déclaré le ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Zeaïter. Il a indiqué en début de soirée que le Liban avait « des réserves sur la requête russe et étudiait la demande », pour annoncer plus tard dans un communiqué la « mise en place d’une cellule de crise afin de prendre les mesures nécessaires en vue d’assurer la continuité du trafic aérien dans des conditions sûres ».

C’est Walid Joumblatt, qui a été le premier à évoquer le sujet sur son compte Twitter, commentant, non sans ironie, la demande de restriction dans l’espace aérien libanais formulée par Moscou. « Nous (le Liban) ne voulons pas devenir un quartier de Moscou, il y a un minimum de respect requis vis-à-vis de notre souveraineté », écrit M. Joumblatt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *