Le Liban accuse Tsahal d’avoir « voulu enlever un berger libanais »

Une patrouille de l’armée israélienne, constituée de sept soldats, a traversé la ligne bleue au niveau de Chebaa, rapporte samedi l’Agence nationale d’information libanaise (Ani, officielle). Les soldats ont été accusés par le Liban d’avoir « tenté d’enlever un berger libanais avant de repartir en direction d’Israël ». Les terroristes du Hezbollah se sont souvent faits passer pour des « bergers » pour s’approcher de la frontière israélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *