Le lauréat du prix Nobel de la paix ne peut échapper à la guerre en Irak

Le président qui a tenu sa promesse et a retiré les forces américaines d’Irak est aussi celui qui sera obligé de les retourner au champ de bataille et terminer son mandat dans la guerre. C’est sûrement pour cette raison qu’il tente de réunir une coalition la plus large possible, comme l’avait fait son prédécesseur, c’est pour amenuiser sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *