Le juge relâche la sœur du terroriste de Jérusalem

Un tribunal de Jérusalem a refusé de prolonger la garde à vue de la sœur du  terroriste, auteur de l’attentat au camion-bélier de Jérusalem. Elle avait manifesté « la fierté de frère, devant le choix de devenir un martyre». La police avait estimé que cette déclaration pouvait être interprétée comme un soutien à la terreur et l’incitation à la violence. Cependant, le juge a décidé que les mots «Gloire à Allah pour avoir fourni à mon frère la meilleure des morts», n’est pas de l’incitation. Selon le juge, les mots: «gloire à Allah» sont juste une expression, et n’impliquent pas un encouragement au terrorisme.

4 pensées sur “Le juge relâche la sœur du terroriste de Jérusalem

  • 10 janvier 2017 à 5:18
    Permalink

    Et de voir crever des Juifs assassinés? Ce n’est pas non plus une incitation a la violence non plus ?????

    Répondre
  • 10 janvier 2017 à 6:03
    Permalink

    Les juges sont des extraterrestres.

    Ils sont déshumanisée et font volontairement le jeux de l’ennemi.

    Le syndrome islamo gauchiste à encore frappé.

    Répondre
  • 10 janvier 2017 à 6:10
    Permalink

    C’est le même juge qui a condamné le jeune soldat?

    La Justice devrait revoir ses juges!?

    Répondre
  • 10 janvier 2017 à 7:06
    Permalink

    Je ne vais pas lui souhaiter que lors du prochain attentat ce soit son enfant qui soit tuer, parce qu’il serait injuste que l’enfant soit victime de la connerie du père.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *