Le judoka égyptien a quand même réussi à effrayer Or Sasson à Rio

Dans la mémoire d’Or Sasson, la semaine écoulée a vu l’incident de la poignée de main avec son adversaire égyptien comme le sommet d’un antagonisme plus profond, au cours duquel on apprend que le sportif israélien a été déstabilisé par les incantations religieuses de son rival.

« Avant le match, j’entendu le judoka égyptien et son entraîneur se crier l’un à l’autre,« Allahu akbar ». Ces cris m’ont rappelé ce qui se passe en Israël avant les attaques terroristes » a-t-il confié au Yedioth Ahronoth dans une interview publiée mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *