Le jour où Abbas s’est endormi pendant le sommet sur le terrorisme

Parfois les images sont plus parlantes que les mots. Durant les débats du 13e sommet de l’Organisation de la Conférence islamique en 2016 à Istanbul, en Turquie, l’accent a été porté sur la lutte contre toutes les formes de terrorisme.

Des débats qui ont particulièrement passionné le président de l’Autorité palestinienne. Mahmoud Abbas en a profité pour faire un petit somme. Il ne se sentait apparemment pas concerné…

Le sommet a réuni plus de 30 chefs d’Etat et de gouvernement du groupe de 57 membres, sous le thème « Unité et solidarité pour la justice et la paix. » « La conférence condamne sans équivoque tous les actes, méthodes et pratiques de terrorisme commis par quiconque, où que ce soit. Les délégués ont exprimé la détermination des Etats membres à rester unis dans la lutte contre le terrorisme », affirme le communiqué.

Malgré la présence au sommet, du président iranien de l’époque, Hassan Rouhani le communiqué final « a déploré » l’ingérence de l’Iran dans les affaires intérieures des pays de la région et « son soutien continu au terrorisme ».

Abbas fait la sieste

Malgré la détermination de l’OCI de combattre le terrorisme par des efforts conjoints, il est « très difficile » pour le groupe avec une population totale de quelque 1,7 milliard d’agir en solidarité, a déclaré Ali Semin, analyste du Moyen-Orient au Wise Men Center for strategic studies (Centre des sages pour des études stratégiques) basé à Istanbul.

« Jusqu’à présent, nous n’avons pas vu les pays islamiques entamer une étape commune pour mener une lutte efficace contre le terrorisme, parce qu’ils sont confrontés à un plus grand danger du sectarisme », a-t-il dit.

Le président palestinien avait ce jour là décidé de faire une petite sieste. Le terrorisme ne le concernait apparemment pas…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *