Le jeune juif orthodoxe sur le tombeau d’Arafat provoque la polémique

Yedidia Hasson, un jeune juif orthodoxe ne pensait sans doute pas que sa visite à Ramallah serait à ce point médiatisée. Travaillant dans les relations publiques, Hasson avait accepté, « un peu par curiosité, un peu par ignorance », selon ses propres termes, de participer à une visite de Ramallah avec un groupe de pacifistes israéliens.

A un moment de la visite, Hasson se voit entrainé vers le mausolée de Yasser Arafat. « Je ne savais pas où nous allions, nous sortions de la Moukata à Ramallah et dans la foulée, on me dit venez voir où est enterré Arafat, c’est à deux pas », se remémore-t-il. Mais lorsqu’il arrive devant la tombe de l’ancien « Raïs palestinien », des photographes immortalisent la scène et la photo (photo du haut) se retrouve sur les réseaux sociaux arabes, puis israéliens. La presse arabe explique que même les Juifs religieux viennent désormais rendre hommage à Arafat.

Rapidement, le nom de Yedidia Hasson émerge sur Facebook et il devient la cible de nombreux internautes qui se demandent ce qu’il allait faire dans cette galère.

« Il y avait des réactions très violentes, mais j’ai compris que quelque chose n’allait pas lorsque mes proches et des connaissances ont commencé à m’interpeller sur les réseaux sociaux. Des victimes du terrorisme insufflé par Arafat disaient leur tristesse, bref, j’ai compris que je n’avais pas mesuré la portée de mon acte » reconnait Hasson.

Quelques jours plus tard, et après s’être entretenu avec Yehonathan Yossef, le petit fils du rav Ovadia Yossef z’’al, Yedidia Hasson publie un message d’excuse sur sa page Facebook où il s’excuse non seulement pour cette photo, mais également d’avoir participé à cette excursion « où ma présence un peu naïve, a été récupérée par les organisateurs et par nos hôtes ». Hasson conclut « je ne voulais blesser personne et surtout pas les familles qui ont perdu un être cher dans des attentats sanglants cautionnés sinon initiés par Arafat ».

4 pensées sur “Le jeune juif orthodoxe sur le tombeau d’Arafat provoque la polémique

  • Avatar
    6 décembre 2016 à 9 h 38 min
    Permalink

    איך אפשר להיות כל כך תמים!!!

    Répondre
  • Avatar
    6 décembre 2016 à 12 h 04 min
    Permalink

    Son nom lui va bien ‘hasson ce qui veut dire en hébreu « malheur »… malheureusement (c’est le cas de le dire) pour le peuple juif ce n’est ni un idiot ni un ignorant… c’est un gôcho… surtout qu’en israel du plus petit au plus grand nous savons qui était ce terroriste-assassin-antisémite et que tant de nos frères innocents tombés de sa main. C’est pour cela qu’il faudrait interdire en israel les groupes , les ong, les médias de gauche qui incitent au travail de sape d’israel. Cet individu n’est que le fruit de cette haine quasi-quotidienne de la gauche israélienne pro-arabe malade d’avoir perdue les élections face à netanyahou.

    Répondre
  • Avatar
    6 décembre 2016 à 12 h 07 min
    Permalink

    on s’en fiche, tout le monde peut s’habiller en orthodoxe et être un malade profond, on va pas réagir à toutes les folies de ce monde…

    Répondre
  • Avatar
    6 décembre 2016 à 15 h 21 min
    Permalink

    Ne relevons pas la merde

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *