Le Hezbollah provoque Tsahal à la frontière libanaise

Le Hezbollah a récemment érigé une pancarte géante à la frontière israélo-libanaise en exhibant des images de «héros du Hezbollah» à côté de l’inscription menaçante: « Ce compte n’est pas réglé. »

Le panneau comprenait une photo d’Imad Mughniyeh, qui a été assassiné dans un attentat à la voiture à Damas il y a près de dix ans, a annoncé le site hebdomadaire d’information nrg. Le groupe chiite et les médias étrangers ont déclaré qu’Israël était responsable du bombardement qui a éliminé ce terroriste.

La pancarte a également présenté une carte montrant les villes juives que le Hezbollah a menacé d’infiltrer à partir du sud du Liban. Le groupe terroriste s’est engagé à saisir des parties de la Galilée dans une guerre future.

« Nous pouvons voir la pancarte très clairement … il est difficile de la manquer », a déclaré à nrg un résident du kibboutz Malkia à la frontière nord.

La semaine dernière, le chef d’état-major des Forces armées israéliennes, Gadi Eizenkot, a déclaré que l’armée « agissait pour empêcher le Hezbollah de se renforcer ». Ses remarques sont intervenues à la suite des rapports d’une frappe aérienne sur une cargaison d’armes destinées aux chiites en Syrie, information niée par les services de propagande du Hezbollah.

M. Eizenkot a ajouté que ni le Hezbollah ni le Hamas, n’étaient intéressés par un nouveau cycle de conflit dans un proche avenir.

Selon le chef militaire, le groupe terroriste libanais est démoralisé et confronté à une crise budgétaire en raison de son implication en Syrie. Les combats au nom de Bashar Assad ont considérablement affaibli le groupe soutenu par l’Iran, a-t-il dit.

M. Eizenkot a déclaré que les récentes menaces du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, y compris le vœu de frapper les sites d’infrastructures vitales d’Israël comme la centrale nucléaire de Dimona et l’usine d’ammoniac de Haïfa dans une guerre future, n’étaient qu’une tactique de dissuasion pour maintenir le statu quo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *