Le Hezbollah et le nitrate d’ammonium : une histoire dont l’Europe est au courant depuis des années

L’explosion qui a secoué la capitale libanaise n’est pas uniquement le fruit du cynisme criminel du Hezbollah qui n’hésite pas à prendre les populations civiles libanaises en otage. Elle montre aussi le laxisme et l’indulgence dont l’Europe s’est montrée coupable durant des années envers l’organisation terroriste chiite et desquels quelques pays commencent très lentement à se réveiller en découvrant les activités terroristes du Hezbollah sur leur propre territoire.Lire la suite sur lphinfo.com