Le Hezbollah élève son niveau d’alerte à la frontière avec Israël

Des rapports koweïtien du journal Al-Rai indiquent que le Hezbollah craint qu’Israël tente une escalade, croyant que Jérusalem considère « que sa situation est critique et sera bientôt sous le feu d’ennemis ». Cette décision hautement propagandiste résulte de l’attaque de Tsahal et de l’élimination des cinq terroristes du Djihad islamique, la cellule qui a lancé des roquettes sur la Galilée et sur le plateau du Golan.

La rapport du quotidien fait état « de la peur du Hezbollah devant les tentatives d’Israël d’entraîner le Liban et la Syrie dans une escalade d’une situation qui ne serait guerre généralisée, mais plus une opération militaire d’envergure. » Des responsables ont dit au journal que l’organisation terroriste chiite libanaise croit qu’Israël se prépare pour une sorte d’action militaire. Toutefois, ajoute le rapport, « le Hezbollah, a relevé son niveau d’alerte le plus élevé possible afin de faire face à un scénario de guerre, semblable à la deuxième guerre du Liban, en tenant compte qu’il pourrait y avoir probabilité d’une guerre encore plus large sue la Syrie et le Liban. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.