Le Hezbollah cache 100.000 roquettes parmi les zones civiles libanaises

Un haut responsable du renseignement militaire israélien a averti mercredi d’une menace accrue du conflit sur les frontières d’Israël dans les deux prochaines années. Dans un briefing aux journalistes étrangers au ministère de la Défense à Tel-Aviv, le fonctionnaire a également déclaré qu’Israël devrait probablement viser des zones civiles au Liban dans une confrontation future avec le Hezbollah, compte tenu de l’utilisation de ces zones comme sites d’armes par le mouvement terroriste. Le responsable a ajouté qu’un accord nucléaire avec l’Iran permettant à la république islamique de prospérer économiquement mènerait probablement à une augmentation du financement des terroristes du Hezbollah, qui possède actuellement plus de 100 000 roquettes cachées dans des zones civiles au sein de villages libanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *