Le Hezbollah avait une taupe au Pentagone

Mariam Taha Thompson, 63 ans, linguiste du Pentagone avec une habilitation de sécurité supérieure, a plaidé coupable vendredi 26 mars pour avoir transmis à un associé du Hezbollah des informations classifiées du renseignement américain recherchées par l’Iran sur l’attaque de drone américain qui a tué le commandant iranien Qasem Soleimani le 3 janvier 2020.Lire la suite sur jforum.fr