Le Hamas toujours à la pointe de la fanfaronnade

Le Hamas a ces derniers jours intensifié ses tentatives de guerre psychologique contre Israël, en procédant à des tirs de roquettes vers la mer, en postant des vidéos sur les fuite des enquêtes de Tsahal, et ce dimanche, en organisant un défilé militaire dans la bande de Gaza pour marquer le 27e anniversaire de sa création.

hamas 1

Dans le cadre de sa campagne de propagande, le Hamas a publié une vidéo dans laquelle la silhouette d’un personnage apparaît à la fin du film. Le Hamas revendique l’existence de Mohammed Deif, le fondateur de la branche terroriste, éliminé par Tsahal durant le conflit contre le Hamas. Il est impossible de déterminer s’il s’agit vraiment de Mohammed Deif dans la vidéo que le Hamas a postée. Certains experts de la Défense croient qu’il a été tué à Gaza en août. Dans le contexte de l’apparition présumée, comme élément de comparaison, se profile un discours que Deif a donné lors de l’opération Pilier de la Défense en 2012. Et l’étude de ces images n’est pas à l’avantage du Hamas.

hamas 4

Puis le Hamas montre une deuxième vidéo qui aurait été prise à partir d’ordinateurs de Tsahal. La nouvelle vidéo montre des images de l’incident du 19 juillet 2014, durant lequel des terroristes se sont infiltrés en Israël, près de la forêt de Beeri, et ont attaqué une jeep de l’armée, tuant deux soldats israéliens. Jeudi dernier, le Hamas divulguait des rapports de Tsahal sur ses attaques lors de l’opération Bordure protectrice.

hamas 2

Le Hamas réalise ce jour une démonstration de force, mettant en scène une parade militaire agressive à Gaza. De plus, le groupe terroriste intensifie sa guerre psychologique dirigée contre Israël, en diffusant un film prétendant que Mohammed Deif, ciblé par Israël durant la guerre de l’été dernier, est toujours en vie. Le défilé d’une organisation terroriste qui a contrôlé la bande de Gaza les sept dernières années, exhibant différentes unités de son aile militaire, y compris l’unité d’envoie de roquettes et ses commandos de marine est regardé par les experts de Tsahal comme une exhibition de bravaches.

hamas 3

Parmi les orateurs du rassemblement terroriste du Hamas à Gaza se trouvait le porte-parole du mouvement, Abou Obeida, qui est devenu un nom familier lors de l’opération Bordure protectrice : « Le Hamas a été en mesure d’arrêter les ambitions de l’entreprise sioniste et de ce fait, elle est aujourd’hui sur le point de s’effondrer et de disparaître, » a-il dit. « Nous ne déposerons pas nos armes jusqu’à ce que nous les utilisions pour entrer dans la mosquée Al-Aqsa. Le Hamas et ses bataillons savent écrire l’histoire. Pendant de nombreuses années, nous avons produit des roquettes Qassam que le monde voit, et des unités de combat qui sont aujourd’hui en train de prendre part à cette démonstration spectaculaire.  »

hamas 5

Le bureau du Premier ministre a répondu : « aujourd’hui, c’est Gaza que le monde veut reconstruire, pas Tel-Aviv. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *