Le Hamas applaudit le terroriste qui a tué deux employés israéliens de la zone industrielle de Barkan

Les entreprises situées dans le parc industriel de Barkan emploient environ 7 000 personnes, dont la moitié sont des Juifs israéliens et l’autre moitié des Arabes palestiniens. Ces entreprises sont le symbole de la paix dans la région. Mais la paix a été malmenée dimanche matin lorsqu’un arabe palestinien âgé de 23 ans du nom de Ashraf Walid Suleiman Na’alwa est entré dans l’une des usines de la zone et a ouvert le feu sur trois salariés de l’usine de recyclage du groupe Alon. Ashraf Walid Suleiman Na’alwa, originaire du village de Shweiki, près de Tulkarem a abattu Kim Levengrond Yehezkel, une jeune israélienne de 28 ans, mère d’un jeune enfant d’un an et demi, résidente de Rosh HaAyin, et Ziv Hagbi, 35 ans, un père de trois enfants, habitant de Rishon LeZion. Le terroriste a réussi à s’enfuir mais a été filmé par les caméras de sécurité. Les forces de sécurité israéliennes ont immédiatement lancé une vaste chasse à l’homme dans toute la région de Samarie. Le Hamas et le Jihad islamique ont célébré cette fusillade meurtrière.

Ismaël Haniyeh

Le terroriste est arrivé à l’usine, où il travaillait comme électricien, peu après 07h30. Il a caché le fusil M-16 qu’il avait apporté avec lui sous ses vêtements et a apparemment présenté son permis de travail à la sécurité à l’entrée de la zone industrielle. Na’alwa a pénétré dans l’usine par l’entrée principale. Il a monté les escaliers pour réparer une panne électrique au deuxième étage, ont témoigné plusieurs employés de l’usine, puis a décidé de redescendre et a sorti son arme cachée sous ses vêtements . Toujours selon des témoins, le terroriste aurait ensuite pris des menottes à l’entrepôt de l’usine puis serait retourné au deuxième étage pour mener à bien son terrible dessein. Après avoir atteint le deuxième étage, où se trouvent les bureaux de l’usine, Na’alwa a couru vers l’une des victimes, Kim Levengrond Yehezkel, une israélienne qui travaillait comme secrétaire assise derrière une table au bout du couloir. Il l’aurait d’abord menottée avant de lui tirer dessus puis aurait alors commencé à avancer vers le bureau de Ziv Hagbi, un travailleur palestinien qu’il a également abattu. En sortant, le terroriste a une fois encore tiré sur une autre employée, une femme de 54 ans et l’a blessée à l’estomac.Lire la suite sur tel-avivre.com