Le Hamas admet que ce sont les Gazaouites les responsables de la crise de l’eau et pas Israel

Le journal pro-Hamas Al-Risalah a mené une enquête sur le sujet des terres agricoles juives dans la bande de Gaza qui ont été évacué dans le plan de désengagement de 2005, et a constaté que, malgré les affirmations palestinienne qu’Israël a provoqué une crise de l’eau dans la bande de Gaza, les résidents locaux sont en fait à blâmer .

Dans son enquête, qui repose sur les chiffres du ministère de l’Agriculture du Hamas, le journal a constaté que l’utilisation excessive de l’eau pour l’agriculture par les agriculteurs locaux était la cause de la pénurie d’eau. En particulier, la culture des légumes qui nécessitent de grandes quantités d’eau, le creusement des puits sans supervision, et le pompage excessif de l’eau trop ont été jugée coupable des maux de Gaza.

Ce document de l’organisation terroriste du Hamas a fait remarquer qu’avant l’expulsion de tous les Juifs de Gaza en 2005, il n’y avait pas plus de 20 puits au Gush Katif creusés autour d’un kilomètre de la côte de manière à permettre à l’eau de pluie d’être piégé. La moyenne de pompage de ces puits était d’environ 20-30 mètres cubes par heure.

Aujourd’hui, le nombre de puits dans la région a triplé, et les syndicats agricoles arabes travaillant dans les communautés juives évacuées ont creusé près de 30 autres puits – en plus des 16 creusés par la municipalité. Le pompage moyen  se situe entre 60-120 mètres cubes par heure montrant l’utilisation inappropriée des ressources en eau de Gaza.

Pour une fois que le Hamas disculpe Israël!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *