Le Hamas accepterait un cessez-le-feu progressif mais le cabinet de sécurité israélien n’y croit pas

Le Hamas a accepté un cessez-le-feu « progressif », a rapporté lundi le journal Asharq Al-Awsat basé à Londres. Le cessez-le-feu commencerait par l’arrêt immédiat par les terroristes de Gaza de l’envoi de roquettes, de cerfs-volants et de ballons incendiaires vers le territoire israélien et se poursuivrait par des échanges de prisonniers mais Israël reste pessimiste… Lire la suite sur tel-avivre.com